Bord de page
Bord de page

Test du Orange SPV M2000.

Test du Orange SPV M2000.

Article écrit par JRC le 16-11-2004 18:05

Editeur : Orange



Présentation



Le PDA Phone Orange SPV M2000 est un appareil fabriqué par HTC et qui est vendu dans le monde entier sous différents noms commerciaux, en effet la marque blanche de HTC le commercialise sous la référence Qtek 9090, T-Mobile l' appelle MDA III, O2 le prénomme XDA IIs...
Le Orange SPV M2000 présente une offre de PDA communiquant des plus complètes, puisqu'il permet de :
- de surfer sur Internet,
- accéderà aux mails,
- naturellement téléphoner,
- envoyer des SMS/MMS,
- prendre des photos et vidéos,
- utiliser les récepteurs Bluetooth tel qu'un GPS,
- écouter de la musique et visualiser des vidéos en utilisant Windows Media Player…
De plus c’est un PocketPC "standard" qui permet de transférer les emails, contacts, notes, calendrier depuis Microsoft Outlook via ActiveSync, visualiser/éditer des documents Word ou Excel.

Le Orange SPV M2000 se veut comme étant la nouvelle génération de PDA communicant et prendre la suite du fameux SPV M1000/Qtek 2020/XDA II qui a vu tardivement le jour dans nos contrées. Est-ce vraiment une révolution ce SPV M2000 ?...

 

Caractéristiques techniques


Le Orange SPV M2000 est avant tout un PocketPC avec des fonctionnalités communicantes, et malgré le fait que ce dernier est un appareil de dernière génération, ses composants ne sont pas novateurs et restent éprouvés. C'est la raison pour laquelle, cet article n'abordera pas l'aspect performance du PocketPC qui se trouve dans la moyenne de ce qui se fait actuellement...

Voici les principales caractéristiques techniques du SPV M2000 :
- CPU : Intel XScale PXA263 cadencé 400 MHz
- Mémoire: 64 Mo Flash ROM (32 pour le stockage du système et 32 pour le stokage permanent), 128 Mo SDRAM
- Ecran: 3.5", QVGA 240 x 320 pixels TFT-LCD de 65000 couleurs.
- Connectivité: GSM/GPRS, Bluetooth, 802.11b, IrDA et USB maitre.
- Camera: Color CMOS VGA caméra de 300kpixels et zoom numérique 2x.
- Clavier intégré coulissant AZERTY pour la France.
- Port d'extension : SD/SD-IO
- Quadri-bande GSM/DCS (850/900/1800/1900Mhz).
- GPRS Classe 10 (4+1).
- Systeme : Windows Mobile 2003 Seconde Edition for PocketPC Phone Edition (ouch !).
- Dimensions : 71.6 x 125 x 18,7 mm, pour un poids de 210 grammes.

  


En effet, il peut sembler bizarre de ne point voir un processeur de type Intel XScale PXA 27X apportant les instructions MMX aux PDA, ou même un écran VGA (480*640). La raison vient du fait que ces composants sont particulièrements gourmands en énergie électrique et le point noir des PDA Phone est bien leur faible autonomie donc autant ne pas la sacrifier et utiliser des composants éprouvés et optimisés... Il faut savoir que le processeur Intel XScale PXA263 est une évolution peu gourmande en énergie du PXA260 qui est fréquemment utilisé sur les PDA.
L'écran TFT de 3,5 pouces est un TFT assez lumineux, même dans un environnement ensoleillé, le seul point négatif concerne le teint légèrement jaunatre de celui-ci, malheureusement ce défaut semble récurrent à l'ensemble des périphériques fabriqués par HTC.

La principale innovation du SPV M2000 outre le fait qu'un module WiFi soit intégré, c'est le clavier intégré coulissant, disponible en AZERTY pour la France (QWERTY pour la Suisse), le toucher n'est pas mauvais néanmoins, sur le modèle testé le toucher ne semble pas uniforme selon les touches. Le clavier est rétro-éclairé de couleur bleue, ce qui est du plus bel effet...


Enfin au niveau des dimensions, avec le clavier déplié il est naturellement plus volumineux que ses prédécesseurs, une fois ce dernier replié, le SPV M2000 est du gabarit du SPV M1000 mais ses courbes le rendent visuellement plus volumineux. Au niveau poids, le SPV M2000 est plus lourd de 20 petits grammes qui semblent peser "des tonnes"...


Le SPV M2000, avec ses cousins : le M1000, E200 et Classic.

Dans cet article nous n'aborderons pas l'aspect extérieur du SPV M2000, vu qu'il a fait l'objet de nombreux tests sur internet...

Les fonctionnalités téléphoniques


Le Orange SPV M2000 est un PDA Phone c'est à dire que c'est un assistant personnel avec des fonctions téléphoniques, alors qu'un smartphone est avant tout un téléphone avec des fonctions d'assistant personnel. Néanmoins, le système PocketPC Phone Edition propose pas mal de fonctionnalités propres à la téléphonie...
Le Orange SPV M2000 regroupe donc toutes les fonctions classiques d’un téléphone GSM.
Le numéroteur n'est pas son point fort, en effet il n'a pas vraiment été étudié pour pouvoir être manipuler au doigt, c'est la raison pour laquelle de nombreux numéroteurs tiers existent : MobiDial, PhonePlus...


Le numéroteur par défaut.


Le numéroteur en mode paysage grâceà Windows Mobile 2003 SE.

On notera la présence de l'icône "notes" qui permet donc de lancer l'applicatif de prise de notes manuscrites lors d'un appel, ainsi que l'icône "Contact" qui affichera le listing des contacts, malheureusement l'applicatif "Contacts" n'est pas vraiment étudié pour une utilisation au doigt...

En cliquant sur le menu "Outils" puis "Options", l'interface de paramétrage des fonctions téléphoniques est proposée, on y retrouve plusieurs sous-sections :

Sur le premier panneau "Téléphone", le paramétrage du type d'alerte et le son qui sera émis lors de la réception d'un appel, mais également le réglage des sons du clavier... Enfin le paramétrage du code SIM est proposé, il est très basic mais la question est : que fait-il là, ne valait-il mieux pas faire un panneau "Sécurité" ?

Ensuite l'onglet "Service" est proposé, dans cette section se retrouve les différents services GSM standard tels que le transfert d'appel, le paramétrage de la passerelle SMS...

Via cette dernière interface, il est possible de bloquer les appels entrants , mais également les appels sortants s'ils sont internationaux.

La possibilité de masquer son numéro lors de l'émission d'appels sortants, malheureusement le système PocketPC Phone Edition est très binaire et ne propose que tout ou rien, il aurai été intéressant de n'envoyer son ID (numéro d'appelant) que lors d'un appel aux contacts...

La section "Transfert d'appel" propose un formulaire plutôt complet et explicite, permettant de paramétrer le transfert d'appel entrant. Notons qu'il est renseigné avec le numéro de la messagerie vocale pour les situations : Occupée, Pas de réponse et Non disponible.

La section "Signal d'appel" plus connue sous le nom de double appel, permet de paramétrer le fait d'être averti lors de la réception d'un second appel : bref très sommaire...

Enfin dans la dernière sous-section de l'onglet "Services" on retrouve le paramétrage de la passerelle SMS (celle-ci est déjà configurée puisque le numéro de la passerelle est stocké dans la carte SIM) et le numéro de la messagerie vocale, le paramétrage de ce dernier est nécessaire afin qu'un appui long sur la touche "1" du numéroteur provoque la composition du numéro de la messagerie vocale.

L'onglet suivant est l'onglet "Réseau", ce panneau regroupe le paramétrage du réseau GSM ou DCS a utiliser, néanmoins, les réseaux avec lequel l'opérateur Orange a des accords commerciaux sont directement renseignés dans la carte SIM, il conviendra donc de laisser la séleltion du réseau sur "Automatique".

Pour les utilisateurs itinérants, il peut être utile de faire une recherche manuelle, en effet, dans certains pays, Orange peut avoir des accords avec différents opérateurs locaux...

Enfin l'onglet "Plus", depuis ce dernier, il est possible de paramétrer le décrochage automatique lors de la réception d'un appel :

PocketPC Phone Edition offre donc la possibilité de décrocher à un appel entrant après un nombre prédéfini de sonnerie... Enfin le paramétrage des chaines de diffusion est offert, mais un bon conseil est de désactiver cette option qui n'apporte que du "spam SMS"...

A l'instar de Smartphone 2002/2003 l'intégration du protocole USSD est correcte, ainsi la consultation de l'état du forfait est facilitée, puisqu'il suffit de lancer la commande #123# depuis le numéroteur par défaut. Attention, la composition de code spéciaux tel que l'USSD ne peut être lancé que depuis le numéroteur par défaut, c'est la raison pour laquelle malgré l'utilisation d'un numéroteur tier, il conviendra de conserver un raccourci vers le numéroteur par défaut.


L'interface USSD.

Les fonctions téléphoniques sont donc bien représentées dans le Orange SPV M2000, seule fonction "haut de gamme" manquante à l'appel est le photocall (fonction affichant la photo de l'appellant), comblée grâce au logiciel IA Caller ID d'HTC.

La téléphonie en pratique


Le Orange SPV M2000 offre des fonctionnalités avancées, mais il ne faut pas perdre de vue que c'est également un téléphone., satisfait-il aux principaux critères de qualité d'un GSM qui sont :
- la qualité d'écoute
- la sensibilité réseau.

Concernant le premier point à savoir la qualité d'écoute, celle-ci est convenable sans être exceptionnelle, de ce coté aucune amélioration comparé au SPV M1000. D'ailleurs le volume maximal de la fonction main-libre est un peu faible pour une utilisation dans un environnement légèrement bruyant (open-space)... Bref, pour avoir une qualité d'écoute optimale il faudra donc utiliser le kit piéton filaire.

La sensibilité réseau, c'est ici que le SPV M2000 commence à moins bien présenter. En effet, l'accroche réseau du SPV M2000 est d'un niveau inférieur comparé au SPV M1000 (très largement inférieur à un SPV E200), il est légèrement moins sensible que le M1000 : le graphique représentant l'intensité du signal réseau affiche toujours une mesure de moins que son petit frère le M1000 (signalons que le signal d'intensité réseau n'est pas normé et sa graduation n'est donc pas un critère de qualité entre deux marques différentes, néanmoins, l'algorithme est le même pour le SPV M1000 et M2000, ce qui nous permet donc de comparer...).
En plus de la sensibilité réseau a été testé la capacité du SPV M2000 à rester connecté en GPRS dans des conditions "extrêmes" puisqu'il a été question de le tester lors d'un trajet en TGV (quasiment à + ou - 300km/h durant une heure), la norme GSM préconise 380km/h comme étant la vitesse maximale pour qu'un mobile puisse "accrocher" le relais.

Sur le graphique ci-dessus, il est clairement visible que le SPV M1000 tient mieux la connectivité GPRS comparé au SPV M2000 qui décrochera "trop souvent", à sa décharge, le test a été effectué avec un modèle de pré-série. Là où il était possible de faire quasiment le trajet complet sans aucune déconnexion avec un M1000 (entre le point 7 et 9, c'est un tunnel sans couverture réseau), il s'avère que le SPV M2000 accroche difficilement le réseau dans des conditions extrêmes.

L'autonomie


A la différences des smartphones, le SPV M2000 est donc équipé d'un écran tactile TFT de 3.5 pouces qui reste un gros consommateur d'énergie. Malgré une batterie ayant un ampérage plus important puisque le SPV M1000 était équipé d'une batterie de 1200mA alors que le SPV M2000 se voit équipé d'une batterie de 1490mA, néanmoins, cette dernière ne semble pas suffire pour une utilisation très intensive puisqu'il ne tiendra qu'une journée.
Le SPV M2000 est annoncé avec une autonomie passive (en veille) d'environ 200h et 3H30 en autonomie active (en communication), naturellement ces données sont plutôt flatteuses puisque l'autonomie "dégringole" rapidement lors de l'activation des modules sans-fil : Bluetooth et WiFi.


Le Orange SPV M2000 possède une batterie de secours appelée"Batterie externe" permettant de prendre le relais de la batterie principale lorsque cette dernière atteint moins de 25% de charge qu'il est impossible d'allumer le PDA Phone, afin d'offrir une sauvegarde de 4 jours, passé ce délai, l'ensemble des données sera perdu ! La batterie de secours intégrée de 25 mAh permet de conserver les données contenues dans le PDA Phone lorsque la batterie principale est déconnectée afin par-exemple de changer de carte SIM puisque le connecteur SIM se trouve derrière la batterie principale. Notons que la batterie de secours a une autonomie d'a peine une demie heure.

Pour en revenir à l'autonomie, celle-ci s'est avérée être limitée à 2H en communication avec une oreillette Bluetooth, et une journée en veille !

Le sans fil


Le Orange SPV M2000 est clairement le PocketPC le plus communicant du moment puisqu'il offre en natif des moyens de communication de données sans fil qui sont : GPRS, Bluetooth, WiFi 802.11b et IR.

Tout d'abord, indiquons que le port infrarouge est au format S-IR, celui-ci permet donc des échanges très rapide jusqu'à 115kb/s mais sa portée est limitée, de ce fait il est impossible pour le SPV M2000 d'émuler une télécommande universelle.

La partie Bluetooth contrairement SPV M1000 n'est plus gérée par une pile de fabrication Microsoft qui était très minimaliste et très peu compatible mais par la toute nouvelle suite logicielle Bluetooth pour PocketPC Phone Edition de WildComm récemment racheté par Broadcom.
Cette dernière est une adaptation de la pile déjà existante sous PocketPC pour PocketPC Phone Edition. Elle est reconnue comme étant la pile Bluetooth la plus stable et la plus compatible... Elle propose en natif de nombreux profils dont un profil "Main libre", les profils "Port série".

  

L'apairage d'un GPS ou d'une oreillette Bluetooth se retrouve maintenant facilité du fait qu'un assistant guide l'utilisateur de la détection du périphérique à son apairage défintif.
En bref, la partie Bluetooth du SPV M2000 fait un véritable bond en avant comparé à son prédécesseur le M1000, du fait de l'adoption de la suite logicielle de Broadcom, anciennement WildComm.

Un module WiFi est dorénavant intégré au SPV M2000, celui-ci permet donc de se connecter pour les utilisateurs nomades sur des hotspots (point d'accès) mais aussi de manière sédentaire à un réseau d'entreprise par exemple... Le module utilisé est compatible avec la norme 802.11b avec un débit maximal théorique de 11Mb/s.
L'activation du module WiFi se réalise via une icône se trouvant dans la systray (en bas à droite de l'écran) sur la page d'accueil "Aujourd'hui". En fait cette icône permet directement de lancer le gestionnaire du module WiFi qui est assez bien intégré au système. Dans ce gestionnaire on retrouve diverses informations telles que la qualité/puissance du lien, le canal utilisé, la liste des points d'accès disponibles...

  

Du coté de la qualité du lien, celle-ci est correcte sans atteindre ce qui se fait dans le monde PC, néanmoins il est possible d'augmenter la qualité du lien en modifiant le ratio "Meilleure performance/Meilleure pile" (figure de droite ci-dessus). En effet, cette dernière interface permet de paramétrer la puissance (en milliWatts) qui sera utilisée par l'antenne intégrée WiFi et bien évidemment cela induit sur l'autonomie du PDA Phone.

Enfin concernant le GPRS, pas grand chose à dire ni à mesurer puisqu'il a trop d'éléments extérieurs à prendre en compte, néanmoins pour se donner un ordre d'idée la navigation via Internet Explorer est très fluide et quasiment équivalente à du 56kbs.

Le Orange SPV M2000 offre donc trois possibilités de se connecter à un réseau sans fil, le GPRS, le WiFi et le Bluetooth, il faudra néanmoins éviter d'utiliser ce dernier du fait de sa faible portée... Pour gérer les trois possibilités ci-dessus, un logiciel de "routage" est intégré au PDA Phone, celui-ci permettra de faire la bascule entre les différentes connexions si la connexion en cours n'est plus fonctionnelle. Par-exemple cet applicatif permettra de basculer automatiquement vers la connexion GPRS en cas de perte du signal WiFi...

En bref


Dans cet article, seules les nouvelles fonctionnalités ont été abordées et la partie PocketPC en elle-même n'a pas fait l'objet d'un test du fait que le système PocketPC Phone Edition se comporte de la même façon qu'un PocketPC "Standard" et que ce n'est pas la vocation de ce site. Pour en revenir au Orange SPV M2000, ce PDA communicant est un excellent produit pour les utilisateurs nomades, le niveau de finition est acceptable. N'étant pas une révolution par rapport à son prédécesseur à savoir le SPV M1000, il conviendra donc pour un premier achat mais ne justifie pas le changement pour les possesseurs de SPV M1000.
Naturellement ce genre de produit est orienté pour le marché professionnel se qui permettra donc d'effacer son principal défaut qui est la qualité des clichés pris avec l'appareil photo intégré qui est tout simplement : déplorable. Que cela soit pour les vidéos ou photos, les couleurs ne sont pas respectées, il y a par-ailleurs une impression de parasite sur les photos prises avec le SPV M2000.

Les plus:

  • Connectivité sans fil (WiFi, GPRS et Bluetooth).
  • Le principe du clavier.
  • Possibilités offertes par PocketPC Phone Edition.

Les moins:

  • Système coulissant du clavier fragile.
  • Ecran au teint jaunâtre.
  • Appareil photo catastrophique.
  • Accroche réseau moyenne.

 

 

Puce
Puce SITE
Identification

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Mémoriser le profil sur cet ordinateur.

Puce NEWS
Derniers commentaires

MobiSmart est actuellement en pause...
Posté par lerameur le 22/08/2006 01:33.
MobiSmart est actuellement en pause...
Posté par PMoUsSe le 21/08/2006 22:16.
MobiSmart est actuellement en pause...
Posté par Marcdu81 le 21/08/2006 22:09.
Supprimer la limite sonore à 100dB sur SPV.
Posté par meil le 19/08/2006 18:04.
Mise à jour officielle pour SPV C600.
Posté par MorphBZH le 18/08/2006 23:52.

Puce La BD
de SuperSkippy

Vignette

Puce LIENS
Francophones

Nectun
SmartphoneFrance
SmartMobile
SmartEase.net
GpsPasSion

Anglophones

Modaco
MSMobileNews
CoolSmartPhone
SPV Developers

Sites mobiles

MobiSmarty
Astel.be

Partenaires

NewsVortex


MAJ SPV